Your search results

Posted by admin on jeudi 20 août 2015
| 0

Madagascar, la terre des ancêtres

divertissement
Les Malgaches sont un peuple qui respecte la tradition. Cette tradition veut que l’on honore ses ainés et ses ancêtres. Vous ferez pendant votre séjour à Madagascar, la découverte d’une culture unique, riche et attractive.
L’art de prendre la parole
A Madagascar, prendre la parole en public est tout un art. Sur l’île, il existe même des écoles pour former des orateurs. A la moindre occasion, que ce soit lors d’un mariage, de fiançailles ou d’un deuil, l’ainé de la famille se doit de prendre la parole, en suivant certaines règles préétablies, tout en utilisant des expressions imagées et subtiles. Au début de son discours, celui qui prend la parole doit tout d’abord, demander à l’assistance s’il peut prendre la parole, s’excuser puisqu’il n’est pas le plus âgé et ce n’est qu’après cette petite introduction de quelques minutes qu’il va remercier toutes les personnes présentes à l’évènement. En général, une prise de parole peut prendre une dizaine de minutes et plus si c’est un grand orateur.
Le retournement des morts
Sur les hauts plateaux, dans le Sud comme dans le Nord, le retournement des morts est une pratique commune à toutes les ethnies. C’est à cette occasion que les vivants montrent qu’ils prennent soin de leurs ancêtres, pour qu’à leur tour ces derniers leurs donnent : santé prospérité et bonheur. C’est aussi pendant le retournement des morts que toute la famille se réunit et fait la fête, tout en demandant grâce à leurs ancêtres.
Quelques règles et usages
En général, particulièrement dans les villes, les usages de politesse sont les mêmes qu’en occident: remerciements et salutations systématiques, poignées de main… Mais parfois un hochement de tête et un sourire franc suffisent et les malgaches sont généreux en la matière!
Comme dans toute relation humaine, l’obéissance et le respect des personnes âgées et de rang supérieur sont importants. Si vous visitez un village, il est d’usage d’aller saluer d’abord le chef du village ou le président du « Fokontany ».
Respectez la nature où que vous vous trouvez et laissez propres les endroits que vous avez visité. Acheter et transporter des animaux (tortues, caméléons, …) est formellement interdit.
Le marchandage est pratique courante: négociez toujours un service au départ et payez après.
Le pourboire n’est pas obligatoire mais très apprécié.
Certaines régions ont certains « fady » (interdits) qu’il faut respecter avant d’entreprendre la visite. Mais ceux-ci étant très localisés et plutôt précis: ne pas emporter de viande de porc après telle limite, ne pas passer devant telle pierre, ne pas pointer son doigt sur tel lieu… Nous vous renseignerons sur ces fady à respecter en cours de route.

Translate »