Your search results

Transport à Mada

Posted by admin on jeudi 20 août 2015
| 0

FCEloco-150x150Madagascar, la plus grande île de l’Océan Indien, est un pays qui regorge de faune et de flore de qualité. Pour s’y déplacer, 50 000 km de routes dont à peine 15% sont goudronnées. Un trajet n’est donc pas compté au kilomètre mais au temps. En effet, un trajet de 100 km peut varier d’une zone géographique à l’autre dépendant de l’état des routes.
Le Taxi-brousse
C’est le moyen de transport principal et le plus fréquenté sur l’île. Le taxi-brousse est un transport en commun longue distance qui relie essentiellement les grandes villes, mais aussi certaines zones à peine désenclavées. Ce sont en général des bus ou des minibus, et ne partent du parc de stationnement que lorsque toutes les places sont occupées. C’est une occasion de côtoyer de près la population et la culture pour les plus aventureux.
Il est toutefois conseiller de prendre certaines précautions utiles :
Pensez à réserver votre place au risque de vous bousculer au parc de stationnement.
Si possible, éviter les trajets de nuit, sinon prendre une place avec assez d’espace pour les jambes.
Prévoir des petites choses qui rendent le voyage supportable : eau, gâteaux, musique, couvertures ou vêtements chauds (pour les voyages de nuit), ….
Aussi excitant soit le voyage, il est tout de même recommandé de ne pas prendre des trajets de plus de 4 ou 5h. Il est préférable de faire un long trajet en plusieurs étapes.
Avion
La compagnie aérienne locale, Air Madagascar, possède un bon réseau intérieur qui permet de desservir une quarantaine de localités. La compagnie dispose d’une flotte composé de 5 types d’appareil : Boeing 737 et 767, ATR 42 et 72 ainsi que des petits Twin-Otter de 19 places. Les vols nationaux sont assez fiables, tout comme les services. Mais il faut penser à faire une réservation, soit par téléphone soit directement dans les bureaux locaux.
Location de véhicules
DSC01576-300x225Location de 4×4 De nombreux endroits à visiter et d’innombrables choses à découvrir ! La location de voiture, de moto, de quad ou même de vélo s’impose quand on veut faire les choses à son rythme. Notre agence vous propose une location de 4×4 pour tenter l’aventure sur les pistes en terres rouges. Nous disposons d’un parc de véhicules de location pour satisfaire vos exigences et pour effectuer le circuit de votre choix sans encombre.
Déplacements en ville
Le déplacement dans les grades villes sont relativement facile. Il y a les taxis, le moyen le plus rapide pour rallier un point donné. Les frais sont souvent à négocier avant d’embarquer. Particularité : la grande majorité des taxi à Tana sont de 4L et des 2CV.
Il y a aussi les transports en commun, plus connus sous le nom de « taxi-be » . C’est ce que la plupart des gens utilise. Un bus bondé de monde pendant les heures de pointe pour un frais fixe de 300 ou 400 Ariary.
Le pousse-pousse, une particularité de certaines villes de Madagascar, peut transporter 1 ou 2 personnes. C’est une sorte de fauteuil sur roue tiré par un homme, une pratique « importée » d’Asie. Pour les cas de conscience, le pousse-pousse est une source d’argent essentielle pour ces gens.
Train
Le train n’est plus très courant sur l’île, mais il existe encore des lignes qui sont en activité. Le train fce reliant la ville de Fianarantsoa à celle de Manakara est un trajet absolument magnifique. Des paysages et des cadres très variés tout au long du parcours, ce tour en train est un must pour le circuit Sud-Est.

Autres
Pirogues / boutres / ferries : Ils permettent de relier des villages inaccessibles (à moins d’y aller en 4×4). Ils permettent aussi une descente des rivières, notamment celle du Tsiribihina, permettant de visiter des endroits splendides.
Charrettes à Zébu : Ils sont principalement utilisés pour transporter des marchandises ou des produits. Mais sur certaines pistes impraticables et loin des sentiers battus, les charrettes à zébu sont d’une grande aide. C’est aussi une aventure inoubliable à essayer.
Le Stop : Le stop ne fonctionne quasiment pas à Madagascar vu que les routes sont généralement sillonnées par les taxi-brousses. Ou alors si vous rencontrez d’autres véhicules, ils vous demanderont de payer quand même.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Translate »